AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On est de retour, petit frère. [Bill S.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Scott
Admin
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 29
Localisation : In my dreams...

Hey, t'es qui ?
Niveau Magique:
35/100  (35/100)
Instrument: Guitare, un peu de piano et de chœur. Compositeur.
Côté coeur ?:

MessageSujet: On est de retour, petit frère. [Bill S.]   Dim 20 Déc - 20:31

    « Ma vie est un paradoxe. Déjà, parce que je n'ai pas envie de me lever, trop fatigué. D'un autre côté, je suis tellement pressé de retourner là bas. Surtout que mon frère y est déjà. Ce traitre m'a collé les basques pendant toutes les vacances, à mon grand bonheur ! Mais il était si heureux de retourner en cours, ou plutôt de revoir sa petite copine qu'il a prit son billet d'avion deux jours avant moi ! Bon, comme ça, il pourra papillonner hors de ma vue.
    Et moi, j'ai hâte d'y être, tout en étant terrorisé de devoir à nouveau me confronter à mes interrogations sentimentales.


    J'ai toujours adoré flirter. Au début, c'était juste parti d'un pari. Cap de draguer une, deux, trois puis quatre filles en une soirée. Ensuite, c'est devenu un plaisir, à la fois pour mon ego et pour mes sens.
    Et puis, il y eut celle que personne ne pouvait draguer. Sauf moi. Et je l'ai fait. Un jeu de sadomasochiste, drôle et tourmentant, simple et surprenant.
    Pendant ces quelques semaines de plaisir et de torture, je n'ai jamais su si un "nous" avait été prononcé. La seule chose dont j'étais certain, c'était que pour nous deux, dragueur sans cœur, les sensations étaient différentes.


    Et puis, il y a eut les vacances d'été. Pendant les premières semaines, je n'avais pu embrasser aucune autre fille. Alors c'est l'une d'elle qui m'a embrassé. Et c'était fade. Si fade. Sans couleur, sans lumière. Mais grâce, ou cause, de ce baiser volé, elle m'avait guérit de mes tourments et de nombreuses filles purent à nouveau tomber dans mes bras.
    Après tout, Leanne n'avait même pas essayé de me contacter. Notre dernière attention fut quand elle entra dans le taxi, jetant un nouveau regard d'espoir vers ma fenêtre, où elle avait pu m'apercevoir.
    J'espérais qu'elle aussi m'avait trompé pendant les vacances. Sinon, je me sentais un peu idiot de l'avoir fait mais j'aurais été également heureux qu'elle ait retenu ses ardeurs, preuve de notre relation plus spéciale qu'une autre.


    C'est donc le cœur palpitant de bonheur et d'appréhension que je poussai ce matin là les grandes grilles de fer forgé pour la troisième fois de ma vie. Et la première où je n'étais pas accompagné de mon double.
    Tirant mes deux lourdes valises, avec un énorme sac posé sur l'une d'elle, les graviers se mirent à crépiter au fur et à mesure que j'avançais vers la bâtisse réalisant mes rêves les plus fous.
    Bien sûr, Bill avait dû oublié de venir m'accueillir et me porter secours de tout mon chargement. Quoique ses petits bras à la force de moucheron ne seraient surement pas d'une grande aide. Quoique, porter sa dizaine de sacs avait certainement dû le rendre comme Shwarzy. Mais en tout cas, sa langue, bien plus musclée, m'aurait au moins égayé ce dur parcours.


    Aaaah ! Mais je l'avais oublié celle la ! Les picotements au bout des doigts, les chatouillements dans le ventre.
    La magie pourrait m'aider, elle ! Bien que je sois un piètre magicien, autant essayer !
    Allez, un peu de concentration mon brave, Tom ! Tu peux y arriver !
    Oh putain, voilà que je me parle à moi-même. Cette école a vraiment des effets néfastes sur ses tarés d'élèves.
    Bref. Je me concentrai. Et petit à petit, je retrouvai cette incroyable sensation de chaleur en moi, jusqu'au bout de mes doigts. Je dirigeai le halo qui entourait mes mains sur mes valises. Et hop ! Il se transféra vers elle, les nimbant d'une jolie couleur... huh, verdâtre. J'avais dû louper une étape mais bon, le principal, c'était qu'elle lévitait dans les airs, à quelques centimètres du sol.
    J'avançai un doigt prudent vers l'une d'elle, et la poussa gentiment. Elle s'éloigna sans difficulté, un mètre plus loin.
    Parfait !


    J'arrivai à ma chambre sans trop de difficulté, donnant quelques pichenettes nonchalamment.
    Les regards s"étaient tournés vers moi à travers le hall et les couloirs. Certains étaient déçus, jaloux, vengeurs, et moqueurs (surtout face à la couleur de mon halo magique). D'autres étaient timides, en coin, plein d'espoir et d'admiration. Vous l'aurez deviné, les premiers étant ceux des garçons, les deuxièmes, ceux des demoiselles.
    Tournant la clé dans la serrure, je m'aperçus que la porte était déjà ouverte. Alors mon cœur se mit à battre de nouveau. Bill et mes meilleurs amis, David et Adam étaient certainement à l'intérieur. Et j'allais enfin pouvoir tous les serrer affectueusement dans mes bras. Je me préparais à entendre nos rires... Et poussai la porte.


    Personne.
    Un dernier coup de pied à mon sac pour le placer près de mon lit, et je m'en allais ouvrir la fenêtre en soupirant.
    Le ciel était dégagé. Les groupes d'amis se reformaient dans le parc devant un pique-nique, grattant des guitares, ou tout simplement, discutant sur un banc.
    Voilà, c'était la rentrée. Une nouvelle année commençait. Et j'étais certain qu'elle serait à nouveau magnifique.
    De toute manière, ici je vivais ma passion, alors ce serait forcément magnifique.
    En pensant à tous ces moments de bonheur mais aussi de disputes et de doutes que j'avais vécu, et que je vivrais, je m'affalais sur mon lit avant d'entendre des pas qui se poursuivaient en courant dans le couloir.
    Et puis, plus rien. Le silence...
    »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rock-magik02.forumactif.com
Bill Scott

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 29

Hey, t'es qui ?
Niveau Magique:
40/100  (40/100)
Instrument:
Côté coeur ?:

MessageSujet: Re: On est de retour, petit frère. [Bill S.]   Sam 2 Jan - 1:13

    Voilà seulement deux jours que Bill Scott était rentré à Rock Magik, et tout cela pour pouvoir être avec sa petite amie, April Summers. Le jeune androgyne avait abandonné son frère jumeau pour rentrer plus tôt et ainsi partager un peu de temps avec sa petite amie, avant le début des cours. Vous devez sûrement vous demander comment Bill a pu quitter son frère, et bien il l’a tout simplement fait. Enfin ce n’était que deux jours après tout. Deux jours qu’il avait passé en compagnie d’April. En deux jours, il avait même eu le temps de faire la connaissance d’une jeune femme, sûrement fan de Total Hysterical, vu qu’ils se s’étaient jamais rencontrés auparavant, et que la jeune femme connaissait déjà son prénom. Bon en même temps, les quatre jeunes hommes du groupe sont assez connus dans l’établissement, et plus particulièrement son double, qui est très connu des jeunes femmes. Bill, est beaucoup moins populaire niveau fille. De un, parce que ce n’est pas son genre, et de deux son cœur est prit.

    Bill n’a jamais aimé coucher avec des femmes comme le fait son jumeau. Jouer avec elles, briser des cœurs sans arrêt. Non ce n’est vraiment pas son truc, peut être celui de Tom mais pas celui de l’androgyne. Le jeune homme était plus du genre romantique, qui croit en l’amour, et qui n’est vraiment pas du genre à tromper quelqu’un qu’il aime. Bill est au courant de la relation qu’entretiennent Leanne et Tom. Oui entre frère jumeau, ils se racontent tout, dans les détails des fois même. Depuis tout petit, ils se partagent tout, que ça soit côté fille ou alors côté vie privée. Les deux frères ont toujours été très proches. En un seul regard, ils se comprenaient, ils savaient ce que l’un ou l’autre pensait, ce qu’il ressentait.
    Bill avait, tout de même passer de bonnes vacances avec son jumeau. De toute façon, ce sont toujours de bonnes vacances qu’ils peuvent passer ensemble.

    Normalement, Bill aurait du aller aider son frère avec toutes ses valises, mais à vrai dire il avait complètement oublié. Bon en même, le jeune androgyne n’avait pas passé sa soirée dans sa chambre, il avait déjà passé sa journée à l’intérieur de celle-ci, au silence, pour pouvoir se concentrer et pouvoir écrire quelques nouvelles chansons. Enfin pour le moment, les paroles ne ressemblent pas à grand-chose, une grande feuille blanche, avec des mots barrés, des flèches, des rajouts, enfin c’était un vrai brouillon, mais c’était souvent cela, quand Bill venait à composer une nouvelle chanson. Enfin, le principal là dedans c’est le résultat et celui-ci est toujours très bien. Les paroles qu’il écrit racontent la plupart du temps des événements vécus. Il suffit juste après de les mettre en musique, et puis voilà.

    Donc comme je le disais, Bill n’avait pas passé la soirée dans sa chambre, il avait passé sa soirée avec sa petite amie. Oui ça faisait longtemps que le jeune couple n’avait pas passé une soirée et une nuit ensemble. Donc sur le coup, l’androgyne avait complètement oublié l’arrivée de son double. Rapidement, après une bonne douche, et après s’être habillé, le jeune homme se dirigea assez rapidement en direction de sa chambre, espérant peut être que Tom ne soit pas encore arrivé. Qui sait ? Si ça se trouve, son frère n’est pas encore dans la chambre, enfin ça m’étonnerait, parce que Bill avait bien remarqué que l’heure d’arrivé de son jumeau était passé.
    Marchant assez rapidement dans les couloirs pour rejoindre sa chambre. Une fois devant, il ouvrit la porte, put découvrir son double affalé sur son lit. Un sourire vient d’apparaître sur le visage du jeune androgyne.

    « Tooom ! »

    Venait-il de presque crier. Bill était heureux de revoir son frère à vrai dire. Deux jours sans lui, ça reste tout de même assez dur. Vu la position dans laquelle son frère se trouvait, il avait sûrement du s’assoupir, et puis de toute manière, avec l’arrivée de l’androgyne, comment ne pas l’entendre ? De suite, le jeune homme se précipita vers son frère, s’asseyant sur le lit à ses côtés.

    « Je savais pas que tu étais déjà rentré ! Ca va ? Je ne t’ai pas trop manqué, en deux jours ? »

    Autant poser des questions, et encore il se retient d’en poser d’autres, regardant son jumeau, un sourire accroché à ses lèvres.

    « T’aurais pu me dire que t’étais déjà là, je serais venu d’aider ! »

    Quoi que avec ses petits bras, ils n’auraient pas été bien loin ^^.

    [Désolé du retard et en plus c'est pas super]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
On est de retour, petit frère. [Bill S.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» || S'il te plaît, petit frère ! Laisse moi gentiment te dévorer...|| Pv. Loutou. || Ps. Je ne mange pas les chatons, ce n'est qu'une blague. ||
» REG&LYL ► "Quand une grande soeur veut quelque chose de son petit frère elle l'obtient par tous les moyens !"
» Neymar Jr, petit frère
» Le frère de Végéta : Tarble !
» Mika Rosalden [Terminée !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock Magik :: Rock-Magik :: L'Académie :: Les Chambres :: Garçons: Otty Town-
Sauter vers: